Ecco l’intervista originale a koulibaly: non lasciamoci fuorviare

Ecco l'intervista originale a koulibaly: non lasciamoci fuorviare

Le traduzioni a volte  non rendono l’idea del contenuto originale. Spesso sono mal interpretate, allora perchè non pubblicare le dichiarazioni in lingua originale? ecco questo abbiamo voluto fare, non ci va di lanciarci in sensazionalismi dell’ultima ora, o partecipare alla gara del titolo ingannevole.
Ecco l’intervista originale a Koulibaly pubblicata dal quotidiano l’Equipe, ognuno potrà tradurla e comprenderne il significato.

 l’intervista originale a koulibaly:

Quelle est votre situation aujourd’hui?
Il me reste trois ans de contrat à Naples. J’étais très content de signer cinq ans à l’époque mais bon, voilà, j’ai fait de très bonnes choses cette saison et il y a des propositions
qui sont sur la table… Et je vais faire le choix le plus favorable, pas seulement financier
d’ailleurs mais aussi sportif. Des clubs de haut standingmeveulent et je n’ai aucun signe deNaples. La négociation pour une prolongation de contrat est au point mort. On n’a jamais voulu discuter avec nous,donc…
Vous vous voyez partir aujourd’hui?
Je suis le cul entre deux chaises. J’ai l’impression que je vais partir mais tout peut arriver… À Naples, ils font les morts et j’ai des clubs qui me veulent. Si je dois partir, je partirai, même si je sais ce que je dois àNaples, à ses supporters. Songez-vousàallerplushaut?
Je pense à passer encore un palier et je pourrai peut-être le faire à l’étranger. J’ai toujours envie de progresser. Cette saison a été celle de la confirmation. J’ai réussi à hausser mon niveau de jeu. L’été dernier, je n’étais pas certain de rester, le club hésitait à me conserver.
Je ne partais pas titulaire mais après avoir décidé de jouer pour le Sénégal, ça m’a boosté. J’ai ensuite faitmespreuves sur le terrain et j’ai gagné la confiance du coach.

Chelsea est très intéressé.Avez vou sparlé avec AntonioConte?
Non, je n’ai pas encore parlé avec lui mais ça peut bientôt se faire. Et si rien ne se passe à Naples, je vais commencer à prendre contact avec les autres clubs.

est un Championnat qui attire…
Oui. Il a la cote partout où on va. Ce jeu pourrait être adapté à moi mais j’aime bien l’Italie, je ne me presse pas mais j’espère avoir un signe de Naples ou on se dirigera vers d’autres solutions. Naples veut aussi gagnerdel’argent.

Vous auriez pu être à l’Euro…
Onmedit que j’aurais dû attendre les Bleus. Mais mon choix reflète ma manière d’être et de vivre. Je ne suis pas certain d’ailleurs qu’entre la France et le Sénégal, unmatch seraitdéséquilibré.

 

Fonte: http://www.lequipe.fr/